Qui est derrière Nauco Shop?

          Bonjour à tous! Je m’appelle Flore, j’ai 32 ans et j’habite pas très loin de Nantes. Je suis la fondatrice de Naucoshop, une marque de vêtements pour enfants et accessoires pour adultes. Tous les produits utilisés, vêtements, fils, boutons... sont de la seconde main.

       Créer, ça me permet de m’épanouir, d’embellir le quotidien et de chercher le beau et l’original dans tout ce que je conçois. Je crée avant tout pour ma famille et mes amis, et ça me permet de leur montrer mon affection. J’ai deux petites filles qui se prénomment Nausicaa et Coline. J’ai un diplôme d’éducateur de jeunes enfants, et depuis toujours, je passe tout mon temps libre à créer des choses. Je ne peux pas m’arrêter, il faut constamment que j’occupe mes dix doigts.

photo de la fondatrice de Nauco Shop Naucoshop Upcycling

            Depuis la naissance de ma première fille, je suis dans une démarche écologique et de réemploi, qu’il s’agisse de vêtements, de jouets, de livres, de décoration… Il était donc évident pour moi de pouvoir associer mes créations diverses à ce concept de vie. Depuis 2019, je me suis mis à la couture, seule. J’ai commencé par des petits travaux, et puis avec le premier confinement, j’ai pris le temps de créer mes premiers vêtements pour mes filles, et pour moi. Avec mon stock de tissu, j’ai réfléchi à ce que je souhaitais faire de ma vie, et j’ai cherché à concilier ma passion avec mon futur métier. C’est alors que m’est venu l’idée de Nauco, créer des vêtements pour enfants, avec uniquement du matériel de seconde main. Je suis convaincue que le monde a suffisamment à nous offrir avec des choses déjà présentes, et qu’il est important de valoriser les objets plutôt que d’en créer des nouveaux. La mode est un perpétuel recommencement, il est important selon moi de pouvoir trouver du potentiel dans de l’ancien. Tous les tissus que je choisis représentent pour moi une version nouvelle de l’ancien, un potentiel à façonner.

- La mode est une des industries les plus polluantes de la planète 

- 70% des vêtements de notre garde-robe ne sont pas portés.

- Chaque années, un français achète 9kg de vêtements. Chaque pièce ne sera porté que 7 à 10 fois (oxfamfrance.org)
- Rien qu'en Europe, plus de 4 millions de tonnes de vêtements sont jetés tous les ans  (oxfamfrance.org)

- L'équivalent d'une benne est jetée, chaque seconde, dans le mode (oxfamfrance.org)

- 130 milliards de vêtements sont achetés chaque années (oxfamfrance.org)

- Zara lance environ 12 000 nouveaux produits rien qu'en une année (oxfamfrance.org)

C'est au début des années 2000 que les grandes enseignes ont souhaités créer des collections automne et printemps, avant il n'y avait que deux collections par an (été et hiver), c'est à cette période que la fast fashion a fait son entrée.

burnt-clothes-on-bin-province-600w-1574311363.webp

Le Concept 

        Le concept de Naucoshop, c'est de redonner vie à ce qui n’en a plus (un ancien rideau, une couette…), et proposer à mes clients de redécouvrir une nouvelle vision de la mode et de l’habillement à travers de l’ancien. L'upcycling est de plus en plus présent dans nos vies, et selon moi c'est le début  d'une nouvelle vision de la mode, qui inclus l'écologie dans son processus

WhatsApp Image 2022-02-22 at 17.53.25 (1).jpeg

Acheter du tissu de seconde main, c'est acheter un tissu qui a un vécu, une histoire. C'est également une matière qui a déja été lavée plusieurs fois, ce qui permet d'éliminer toutes les matières chimiques qui ont servi à la fabrication d'un tissu. Il y a énormément de produits chimiques utilisés lors de la fabrication d'un vêtement, et notamment des pesticides. Naucoshop, c'est aussi la garantie de porter des matières respectueuses pour la peau La planète est aussi préservé, car en achetant du tissu de seconde main, on limite notre impact environnemental: pas de production, donc pas de pollution.

Nauco Shop est donc une marque éco-responsable, made in France, éthique et unique.

Le choix des tissus 

           Le tissu, c’est moi qui le choisis.

Je chine, je sélectionne avec attention. Il faut que le tissu me parle, m’évoque une forme idéale, un tombé parfait. 

Parfois c’est un coup de coeur, une idée, ou un souvenir. Il me remémore un moment de ma vie, de mon enfance, etc… a travers ce choix, j’espère que mes vêtements vous feront avoir de nouveaux souvenirs.

Il est important d'optimiser chaque centimètre du tissu trouvé, pour pouvoir proposer le maximum d'articles dans un seul morceau de tissu. 

TOUT peut être transformé! J'utilise des chutes de tissu, mais aussi des vêtements, de la literie, des rideaux... N'hésitez pas à penser à moi si vous avez des trésors inutilisés!

Tout est de seconde main, le tissu, les boutons, le fil…

Cela prend du temps, parfois un tissu semble idéal, mais je réalise qu'il est abimé. En fonction de la détérioration, je peux supprimer le morceau abimé, et parfois non. C'est un travail très long et minutieux que j'adore réaliser! 

IMG_4632.HEIC